AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Jassilen-Perley Yliassvel, alias Jasper pour faire plus simple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Jassilen-Perley Yliassvel, alias Jasper pour faire plus simple 13.07.17 21:07

PERSONNAGE



► Identité
▬ Nom : Yliassvel.
▬ Prénom : Jassilen-Perley.
▬ Surnom : Jasper, les premières syllabes de ses deux prénoms composés.
▬ Age : 18 ans.
▬ Saison/Année de Naissance : 33RE.117ER. (ou le trente-troisième jour du règne d’Eäron, soit l'hiver, du cent-dix-septième cycle de l'Ere de la Résonance).
▬ Lieu de Naissance : Anqua en Finscéal.
▬ Nationalité : Fincéen.
▬ Genre : Homme.
▬ Taille : 1m77.
▬ Poids : 61kg.
▬ Préférence : Pansexuel.

▬ 5 choses aimées : L’eau, les énigmes, la nature, la nuit, la solitude.
▬ 5 choses détestées : La chaleur, le soleil, la pitié, les foules, se plaindre.
▬ Une passion : Aider autrui malgré ses craintes et au détriment de sa propre personne.
▬ Une phobie : Que sa parésie s'étende un jour et devienne une véritable paralysie.
▬ Un signe particulier : Jasper est un ancien gangrené, sauvé par son résonant. Depuis, il n'a plus aucun souvenir de son ancienne vie et souffre de parésie, tandis qu'une profonde tristesse l'habite.


► Physique
Malgré son naturel triste, Jasper est un garçon relativement souriant en général, sans que cela soit hypocrite pour autant. Après tout, il est tout à fait possible d'être résigné tout en profitant de l'instant présent, tant qu'on ne se projette pas trop dans l'avenir. Puis, n'aimant pas se plaindre ni attirer la pitié, il préfère qu'on le voit sous son meilleur jour, gardant les petits moments de solitude pour se relâcher et se laisser aller. Ainsi, quand il est seul, ou plus rarement lorsqu'il n'y prête plus suffisamment attention alors qu'il est submergé par les émotions, son regard trahit sa profonde tristesse, se perdant souvent dans le vide, tandis que son sourire quitte ses lèvres, le jeune homme s'égarant dans ses pensées. Hormis ces instants de faiblesse, sa morosité n'apparaît pas davantage dans son physique ni dans sa façon d'être. Ses propos comme ses réactions le conduisent plutôt à être qualifié de blasé, ou encore de nonchalant, mais pas de meurtri. Un genre négligé accentué par son accoutrement très simple, une coiffure en bataille, des mouvements calmes et des postures légères.
Originellement brun aux yeux marrons, Jasper a pourtant de beaux mais fragiles yeux bleus et une chevelure parfaitement blanche, le reste de sa faible pilosité attestant toutefois du vestige de sa couleur initiale. La raison est simple : Jasper est atteint d'un léger albinisme oculo-cutané, justifiant la claire pigmentation de sa chevelure. Le côté cutané de sa maladie reste anodin et ne concerne que cet aspect de son physique, le reste de ses poils ou de sa peau n'étant pas particulièrement touché. Concernant la partie oculo, ses yeux se sont également éclaircis et, surtout, souffrent d'une mauvaise acuité visuelle, de l'ordre de quatre ou cinq dixième. Autrement dit, Jassilen-Perley est myope et, comme la plupart des albinos, aucun dispositif de correction de la vue n'y peut rien. Toujours dans un souci de ne pas se plaindre, et parce que les problèmes de vision ne sont pas le symptôme le plus connu de l'albinisme bien qu'ils soient le principal, beaucoup de gens ne se rendent pas immédiatement compte de cet handicap chez lui.

Jasper s'habille de façon très simple, presque pauvre pourraient dire certains. Le garçon est du genre à favoriser l'utile et le confortable à l'esthétique. Il portera souvent un vieux pantalon usé mais solide qui ne le lâchera pas de si tôt, avec un pardessus ample à capuche et à poche ventrale. Ces deux rajouts ne rendent pas l'ensemble des plus beaux, mais ils y ajoutent un effet terriblement pratique en contrepartie. La poche permettra ainsi d'y mettre ses mains, s'il a froid, ou d'y ranger n'importe quoi d'un peu trop volumineux si nécessaire. Quant à la capuche, elle le protégera aussi bien du beau temps que du regard des autres, quand il veut dissimuler sa tristesse lorsqu'elle est apparente. Effectivement, il ne se couvrira pas en cas de mauvais temps, adorant au contraire le contact de la pluie sur son visage, mais plutôt pour se soustraire aux rayons du soleil, qui ne sont pas des plus bienveillants pour la peau et les yeux fragiles d'un albinos. Finalement, la seule touche artistique que l'on peut relever dans ce haut réside dans deux détails. Le premier est la couleur de l'habit, qui s'avère être sa favorite, à savoir le bleu. Le second concerne les symboles qui le recouvrent, qui font penser à de la glace. Un élément proche du sien, l'eau, qui se marie bien à la couleur de ses cheveux et qui, enfin, représente bien ce qu'il ressent au plus profond de lui : un froid envahissant qui s'étend peu à peu jusqu'à tout figer dans la glace.
Jassilen-Perley possède également un accessoire dont il ne se sépare jamais : un étrange bâton d'une forme particulière, pouvant faire penser à un point d'interrogation. Une allure qu'il apprécie car elle représente bien son côté mystérieux ou encore les énigmes qu'il affectionne tant. Au-delà de ça, il est aussi son plus grand soutien lorsque sa jambe décide de l'abandonner. En effet, Jasper est atteint de parésie au niveau de son membre inférieur droit, qui se caractérise par une perte partielle et temporaire de sa mobilité, plus ou moins sévère selon les circonstances ou la chance, parfois accompagnée de douleurs plus ou moins vives et étendues. Généralement, ce sera grâce à son bâton qu'il pourra continuer de marcher, avec une efficace moindre évidemment, ou même s'asseoir ou se lever. Dans les autres cas, lorsque tout va bien, il portera nonchalamment son objet sur l'épaule, accentuant une dernière fois ce style négligé qu'il peut dégager.


► Caractère
En atteste parfois son regard quand il n'y prête pas attention, Jasper est quelqu'un de profondément triste. Ayant baissé les bras depuis longtemps, il se laisse porter par le courant sans jamais vraiment chercher à nager à contresens, se laissant guider au fil de l'eau. A quoi bon tenter de dévier son cours lorsque la destination sera toujours la même ? La beauté du paysage que l'on traverse peut-être ? Ca reste trop d'efforts pour peu de résultats et une finalité inchangée. Sans tomber dans le pessimisme pour autant, préférant se qualifier de réaliste, le garçon sera tout de même en mesure de profiter de l'instant présent, voire de se montrer positif malgré une situation désespérée. Ainsi, si le décor se veut laid en chemin, il ne tient qu'à lui de l'abreuver d'un peu d'esthétique pour le rendre plus vivable ou agréable.
A vrai dire, c'est plutôt en ce qui concerne sa propre personne que le jeune homme se veut déprimé et résigné. Avec les autres, étrangement, il se montrera plus enclin à croire en leur bonne étoile, les soutenant et les réconfortant au mieux, malgré ses pensées parfois très contradictoires. Même s'il ne nourrissait pas le moindre espoir pour eux, il entretiendrait tout de même celui qui les habite. Il faut comprendre par là qu'il ne cherche pas à dégoûter les autres de ce en quoi ils croient, et qu'une certaine empathie l'habitant le pousse à préserver cette étincelle qui ne s'est pas encore éteinte en eux. Finalement, il semble plus s'intéresser aux autres qu'à lui-même en agissant de la sorte.

Jasper est du genre à cacher ses émotions, bien qu'il soit d'un naturel sensible, et à ne pas se plaindre. Sa tristesse n'en est alors pas tant apparente que cela, paraissant plutôt nonchalant et expliquant qu'il puisse être un bon confident sans être discrédité d'entrée de jeu par ses idées noires. Il n'est pas indéchiffrable non plus : on peut se douter qu'il cache quelque chose et que tout n'est pas si beau pour lui, qu'il y a comme un flou. Un peu comme si l'on versait de l'huile sur de l'eau, ce qui viendrait voiler ses profondeurs, même au plus proche de la surface. Disons plutôt qu'à défaut de deviner sa profonde morosité, on comprend qu'il n'aime pas étaler ses sentiments, qu'il porte un masque qui rend le personnage très énigmatique et mystérieux. Un mystère qu'il entretient avec son tempérament, bien qu'il ne soit pas infaillible là aussi. Telle l'eau qui dort, le garçon est généralement très calme, s'adaptant à ce qui l'entoure sans contrarier ces corps étrangers qui viennent pourtant troubler son écoulement. Toutefois, l'accumulation pourrait rapidement constituer un barrage, et le courant serait alors en mesure de s'inverser. De même, si l'on venait à faire un peu trop de vagues, l'eau qui sommeille pourrait se montrer très tumultueuse et attiser la tempête. Alors seulement fera-t-il peut-être tomber le masque, dévoilant au mieux un individu plus meurtri qu'il n'y paraît, allant jusqu'à laisser déferler un tsunami qui emportera tout sur son passage au pire. La seule chose qu'il regretterait après coup ne sera pas d'avoir blessé autrui, que ce soit physiquement ou psychologiquement, puisque quiconque le poussant aussi loin mériterait ce qui lui arrive ; mais de s'être autant mis à nu et d'avoir dévoilé une partie de son vrai visage l'espace d'un instant.

Ce dernier est celui d'un jeune homme sensible et empathique, qui se laisse facilement submerger intérieurement par les émotions. Il y a beaucoup de choses capables de l'émouvoir autour de lui. Cela peut concerner la nature déjà, s'émerveillant devant la beauté d'un paysage ou déplorant la dévastation d'un autre, admirant la diversité de la faune ou méprisant le braconnage. Il préférera d'ailleurs souvent les animaux aux humanoïdes, les premiers étant bien plus fiables et moins hypocrites que les seconds. Concernant la flore, il affectionne plus particulièrement tout ce qui touche à son élément favori, l'eau. Les lacs, les rivières, les océans... tous les cours d'eau quels qu'ils soient l'attirent grandement. Ils l'apaisent, par le bruit doux et régulier de leur écoulement, leur surface parfaitement plane et si calme ; ou alors le fascinent par le tumulte et la fureur dont ils peuvent parfois faire preuve, attestant de leur côté sauvage et indomptable. Leur contact aussi lui procure le plus grand bien, Jasper aimant beaucoup se baigner. C'est l'un des seuls petits plaisirs qui l'habitent qu'il affiche clairement, allant même jusqu'à adorer la pluie, y compris la plus diluvienne. Dans la même idée, les seules plaisanteries qu'il semble capable de faire sont des jeux de mots avec cet élément, n'offrant jamais d'autre occasion de proposer un trait d'humour. Heureusement, il comprend tout de même les blagues des autres.

Concernant les humanoïdes, le garçon aussi peut être facilement ému. Qu'il s'agisse de l'histoire de quelqu'un, d'un malheur qui lui arrive, à l'inverse une grande joie... Même les individus méprisables à première vue peuvent le toucher, Jasper cherchant généralement à comprendre comment ils en sont arrivés là. Bien qu'il craigne l'hypocrisie d'autrui, il ne parvient pas à délaisser quelqu'un dans le besoin pour autant, du moins tant qu'il n'est pas certain qu'il n'en vaille pas la peine. Il a beau aimer l'eau, les larmes n'en font pas partie. Voila pourquoi il s'est retrouvé à s'orienter dans une voix de guérisseur, à toujours s'occuper des autres au lieu de soi-même. Une vocation facilitée par sa grande empathie, qui est plus souvent une gêne qu'autre chose toutefois. En effet, le jeune homme a la très sale tendance à particulièrement compatir au ressenti des autres, même les plus minimes, de façon amplifiée et incontrôlable. Le pire reste cependant les effets de foule, les vives émotions générales, qui le submergent totalement, pouvant lui donner des difficultés à respirer ou l'handicaper. Aussi préfère-t-il éviter au mieux les lieux trop peuplés, s'isolant au maximum ou privilégiant les petits groupes aux grosses cohues. Ca justifie également sa préférence pour la compagnie animale. C'est aussi pour mieux s'en protéger que Jasper le cache autant, qu'il fait tant de mystères. A tel point qu'à l'instar de l'eau, les énigmes sont sa deuxième passion. Qu'il s'agisse d'en résoudre ou d'en proposer, le garçon les adore, sautant sur la première occasion pour s’y adonner. En soi, c'est un très bon divertissement qui lui permet de s'évader un peu et de se sentir légèrement moins triste. Puis finalement, ça colle aussi très bien à son caractère si secret et mystérieux.


► Histoire




DRAGON


▬ Nom : Sveloki.
▬ Prénom : Sylvanoshei.
▬ Surnom : Sylver.
▬ Age : 26 ans.
▬ Espèce : Dragon Empoisonné.
▬ Origine : Finscéal.
▬ Taille : Moyen.
▬ Signe Distinctif : Sylvanoshei parle toujours de lui à la troisième personne, ne se sentant pas réellement lui-même dans ce corps. C'est un peu comme s'il ne s'agissait que d'un véhicule, son esprit étant partout et nulle part à la fois. Il a aussi tendance à parler aux autres de façon impersonnelle et indirecte.

▬ Caractère & Physique : Sylvanoshei a tendance à avoir de multiples personnalités. En tout cas, il se prétend représenter la nature et parler en son nom, n'étant qu'un avatar parmi tant d'autres et ne se considérant pas réellement être un individu à part entière. Aussi n'a-t-il pas une personnalité fixe et précise, le rendant impossible à cerner avec précision, sa mentalité changeant selon bien des situations. Il y a cependant un trait de caractère que l'on retrouve toujours chez lui, qu'importe les circonstances : il s'agit de son côté protecteur, envers la nature avant tout, mais aussi envers quelques individus parfois, son résonnant en faisant partie. Hormis Jasper, il s'agit généralement de tous ceux qui sont proches de la flore.
En bon représentant de la nature, Sylvanoshei n'est rien d'autre qu'un arbre physiquement. Il est totalement recouvert de lianes des pieds à la tête, dissimulant la résistante écorce qui se trouve en-dessous. Celles-ci s'entrelacent dans tous les sens, cachant tous les détails apparents pour ne laisser visibles que des formes vagues d'humanoïde. Les plus détaillées, quoi que grossières, restent ses mains et ses pieds, tous possédant trois doigts et autant d'orteils. Ainsi, il ne semble pas avoir de bouche, d'oreilles ou encore de nez... Finalement, seuls ses yeux verts ressortent de son visage. L'avantage de cette composition particulière, c'est qu'il peut générer ou étendre des lianes depuis son corps à des fins aussi diverses que variées.

▬ Histoire : Sylvanoshei a toujours vécu dans le Marais des Endormis, en Finscéal. Souhaitant protéger la nature et y vivre continuellement, il n'a jamais vu l'intérêt de quitter sa forêt. La civilisation et ses architectures contre-nature l'écoeuraient, si bien qu'il préférait d'autant plus éviter les villes. Il vécut ainsi pendant une vingtaine d'années, à protéger son habitat de toutes les menaces extérieures, de loin lorsque le risque était trop important, en personne quand il s'agissait seulement d'effrayer des voyageurs perdus et irrespectueux envers la nature. Parfois, il savait se montrer amical s'il avait affaire à des individus qui partageaient son amour pour cet élément. Toutefois, ce fut toujours bref. Jamais il ne noua d'amitiés plus longues que quelques dizaines de minutes, le temps de guider ses nouveaux compagnons ou de les accompagner jusqu'à destination. Son caractère était bien trop changeant pour avoir des relations stables.
Evidemment, tout ceci changea lorsqu'il rencontra Jassilen-Perley, son résonant. Il arrive même à mettre les lianes dans des endroits civilisés depuis !


ET TOI ?


► IRL
▬ Pseudo : Jasper :3
▬ Age : Majeur !
▬ Origine du personnage : Jack Frost de Les Cinq Légendes
▬ Origine du dragon : Aucune idée, c'est un OC trouvé au hasard sur le net...
▬ Comment es-tu arrivé sur le forum ? En cliquant sur le bouton "s'enregistrer", tout en haut là !
▬ Comment le trouves-tu ? Je viens de le dire, tout en haut du forum... A côté de se connecter !
▬ Commentaire ? Hier, j'ai pris un bain.
▬ Y'a un code dans le règlement ? Pour quoi faire ? Surprised


_________________

♠️ La légende est à l'histoire ce que l'huile est à l'eau : aussitôt qu'on les mélange, c'est l'huile de la légende qui remonte à la surface et voile pour un temps les eaux parfois troubles de l'histoire ♠️
Membre
avatar
Jassilen-Perley Yliassvel
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Il faut de tous pour faire un monstre [pv Elle]
» cherche personne pour faire évoluer mon machopeur
» [Jour I] Pour faire partie du « petit noyau », du « petit groupe », du « petit clan » des Verdurin ...
» Recherche quelqu'un pour me faire une bannière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contes de Laurule :: Gestion RPG :: Présentations-